top
Non classifié(e) Image de la semaine du 3 octobre

Image de la semaine du 3 octobre

L’Extase de Saint François d’Assise, Giovanni Bellini, 1480, The Frick Collection, New York

Nous fêtons saint François d’Assise le 4 octobre, et c’est sans doute Giovanni Bellini qui, dans toute l’histoire de l’art, est l’un des artistes qui a su le mieux transmettre quelque chose de généralement si difficile à « montrer », « faire voir », à contempler : l’offrande intérieure de l’être à Dieu. 

​Regardez bien comment saint François se tient, le pied gauche nu en avant, qui donne à son corps ce mouvement d’offrande, le buste en avant. Contemplez les mains ouvertes, qui reçoivent les presque invisibles stigmates, et voyez ce regard humblement confiant, tourné vers la lumière qui émane de derrière le nuage, à l’extrême gauche du tableau. Comment mieux se tenir devant Dieu pour s’offrir entièrement soi-même à son rayonnement intérieur ?

Plusieurs des symboles de la vie en Christ sont présents : l’âne des Rameaux, la vigne, le héron de la vie éternelle, le petit lièvre de la sagesse, le berger et son troupeau, le livre de la Parole, le crâne de notre finitude. Et tout cela dans la splendeur bleutée-orangée de cette nature glorieuse. Ces rochers d’où sortent arbres et végétation évoquent ceux de l’Alverne, le lieu de la stigmatisation de saint François, et le paysage imaginaire de l’arrière-plan est inspiré des contreforts alpins de la Vénétie, terre d’origine de la dynastie des Bellini.

​​​​​​​​​Frère Alexis

Post a Comment

*

code

Où nous trouver

Paroisse Saint-François de Sales

La paroisse s’inscrit au coeur d’un quartier populaire et multi-culturel du centre-ville de Genève.