top
Non classifié(e) Nouvelle traduction du Missel Romain
opened book near gold-colored crucifix

Nouvelle traduction du Missel Romain

La nouvelle traduction du Missel Romain sera bientôt utilisée dans nos célébrations. Certains textes de prières, et de dialogues entre le prêtre et l’assemblée vont changer, et nous souhaitons vous y préparer. C’est une belle occasion de découvrir ou de redécouvrir le Missel! 

3. Le missel, est-ce le livre du prêtre seulement ? Ou bien le livre des fidèles ? 

Un vieil adage dit « un seul préside, tous célèbrent ». Cela indique que nous sommes tous engagés dans l’acte de célébration, et pas seulement le prêtre. 

Le missel est considéré, et de manière légitime comme le livre de celui qui, évêque ou prêtre, préside à la prière de tous. 

Mais le missel est également le livre des fidèles qui célèbrent l’action de grâce (c’est ainsi que peut se traduire le mot « Eucharistie »). Les prières que prononce le prêtre utilisent toujours le « nous ». Le prêtre ne dit jamais « je », et le prêtre ne dit pas « nous » en parlant de lui !

Ce « nous », ce sont tous les fidèles réunis : le prêtre prononce ces prières en notre nom à tous. Le missel nous donne aussi de participer à la messe par les dialogues qui parcourent l’ensemble du déroulement de la célébration. 

Voici un exemple de traduction qui va changer le 28 novembre:

Pendant les rites de communion, le prêtre, en montrant l’Hostie, invitait à la communion en disant : 

« Heureux les invités au repas du Seigneur ! Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde. » Et tout le monde répond « Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir, mais dis seulement une parole, et je serai guéri ». 

Désormais, le prêtre nous invitera à la communion en disant : « Voici l’Agneau de Dieu, voici celui qui enlève les péchés du monde. Heureux les invités au repas des noces de l’Agneau ». 

Qu’est-ce qui change ? 

Le prêtre disait « le péché du monde », et désormais il dira « les péchés du monde ». Le latin utilise un pluriel peccata, qui est mieux rendu par la traduction « les péchés ». L’allemand, l’anglais et l’italien avait déjà utilisés le pluriel dans leur traduction. Cela suggère que la liturgie désigne les péchés concrets, et non le péché en général. Une manière d’actualiser pour chacun d’entre nous, combien le Christ nous entraine dans un chemin de libération, dans lequel nous luttons contre nos péchés avec Lui.

En disant « Heureux les invités au repas des noces de l’Agneau ! », la liturgie nous dévoile le mystère de l’Eucharistie comme celui des noces, de l’union du monde avec Dieu. Cette traduction exprime mieux le mystère de l’Alliance que le Seigneur vit avec nous, et qui continue de se réaliser dans le temps. 

Post a Comment

*

code

Où nous trouver

Paroisse Saint-François de Sales

La paroisse s’inscrit au coeur d’un quartier populaire et multi-culturel du centre-ville de Genève.

Pour toute question, n'hésitez pas à nous contacter :

Accueil : +41 22 708 10 00
Secrétariat : +41 22 708 10 54
secretariat@stfrancois-ge.ch