top
Funérailles
«Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, eux aussi soient avec moi. »
Jean 17,24
Une vie qui s’achève… une vie nouvelle commence

 

La paroisse veut être proche de ceux qui connaissent un deuil.

 

La célébration religieuse des funérailles est l’occasion de porter dans la prière ce passage souvent douloureux mais éclairé par la résurrection du Christ.

 

La foi en la parole de Jésus et en sa résurrection donne au chrétien la conviction que la mort n’est pas la fin de tout. Avec la résurrection du Christ, la vie triomphe de la mort. En lui, nous pouvons trouver les raisons solides de notre espérance. Face à la mort, le décès d’un proche est toujours un moment difficile de l’existence . Il est perçu comme un déchirement et suscite souvent bien des problèmes. Nous sommes désemparés et parfois révoltés devant la mort, surtout dès qu’elle s’accompagne de grandes souffrances ou qu’elle atteint des jeunes, voire des enfants. Elle est considérée comme injuste, scandaleuse même. Elle est parfois l’occasion de se poser des questions sur le sens de la vie, et sur Dieu…

 

“Puis je vis un ciel nouveau, une terre nouvelle — car le premier ciel et la première terre ont disparu, et de mer, il n’y en a plus. Et je vis la Cité sainte, Jérusalem nouvelle, qui descendait du ciel, de chez Dieu; elle s’est faite belle, comme une jeune mariée parée pour son époux. J’entendis alors une voix clamer, du trône: “Voici la demeure de Dieu avec les hommes. Il aura sa demeure avec eux; ils seront son peuple, et lui, Dieu-avec-eux, sera leur Dieu. Il essuiera toute larme de leurs yeux: de mort, il n’y en aura plus; de pleur, de cri et de peine, il n’y en aura plus, car l’ancien monde s’en est allé.” Alors, Celui qui siège sur le trône déclara: “Voici, je fais l’univers nouveau.” Puis il ajouta: “Ecris: Ces paroles sont certaines et vraies.” (Ap 21, 1-5)

 

 

« Mais je sais que la terre est le lieu de notre exil, nous sommes des voyageuses qui cheminons vers notre patrie, qu’importe si la route que nous suivons n’est pas la même puisque le terme unique sera le Ciel, c’est là que nous serons réunies pour ne plus nous quitter, c’est là que nous goûterons éternellement les joies de la famille. »
Sainte Thérèse de Lisieux LT 148)

 

 

« Je ne meurs pas, j’entre dans la vie »
Sainte Thérèse de Lisieux

 

 

« Le Seigneur est mon berger: je ne manque de rien… Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi » (Ps 22 [23], 1. 4). Le vrai pasteur est Celui qui connaît aussi la voie qui passe par les ravins de la mort; Celui qui marche également avec moi sur la voie de la solitude ultime, où personne ne peut m’accompagner, me guidant pour la traverser: Il a parcouru lui-même cette voie, il est descendu dans le royaume de la mort, il l’a vaincu et il est maintenant revenu pour nous accompagner et pour nous donner la certitude qu’avec Lui on trouve un passage. La conscience qu’existe Celui qui m’accompagne aussi dans la mort et qui, « avec son bâton, me guide et me rassure », de sorte que « je ne crains aucun mal » (Ps 22 [23], 4), telle était la nouvelle « espérance » qui apparaissait dans la vie des croyants”
Pape Benoît XVI, Spe salvi.

 

Demander la célébration d’une messe à l’intention d’un défunt

Faire célébrer une messe à l’ intention d’un défunt, d’une famille ou d’une intention particulière, c’est possible; adressez-vous à l’accueil: 022/708 10 00.

Date:
Category:
Où nous trouver

Paroisse Saint-François de Sales

La paroisse s’inscrit au coeur d’un quartier populaire et multi-culturel du centre-ville de Genève.