top
Actualités [Liturgie] Dévotion du mois octobre: le saint Rosaire
person in black shirt holding white pearl necklace

octobre: le saint Rosaire

Au Moyen Âge, on avait coutume de couronner de roses les statues de la Vierge en signe de dévotion, chaque rose symbolisant une prière, d’où le mot de rosaire.

Cette pratique a laissé son nom à la prière du chapelet, ou « petit chapeau ». 

Durant le mois d’octobre, on se confie particulièrement à l’intercession de Marie, à travers la récitation de cette prière composée de quatre chapelets d’oraison, pendant laquelle on médite la vie de Jésus à travers le regard de Sa très sainte mère.

Le rosaire compte vingt mystères, répartis en 4 séries : les mystères joyeux, lumineux,  douloureux et glorieux. 

Les mystères joyeux

Les premiers mystères appellent à contempler le mystère de la naissance et l’enfance de Jésus: 

L’Annonciation, La Visitation, La Nativité, La Présentation, Le Recouvrement de Jésus au Temple.

Les mystères lumineux

Les mystères lumineux, introduits par Jean-Paul II en 2002, sont centrés sur la personne de Jésus:

Le Baptême de Jésus au Jourdain, sa révélation aux noces de Cana, L’Annonce du Royaume de Dieu avec l’invitation à la conversion, La Transfiguration, L’institution de l’Eucharistie, expression sacramentelle du mystère pascal.

Les mystères douloureux

Les mystères douloureux s’associent à la Passion et à la mort de Jésus: 

L’Agonie de Jésus au jardin des Oliviers, La Flagellation, Le Couronnement d’épines, Le Portement de la Croix, La Mort sur la Croix.

Les mystères glorieux

Les mystères glorieux méditent tour à tour: 

La Résurrection de Jésus, Son Ascension, La Pentecôte, L’Assomption de Marie, Le Couronnement de Marie dans le Ciel.

On a pour coutume de répartir la méditation de ces mystères sur les jours de la semaine: le lundi et le samedi, les mystères joyeux, le mardi et le vendredi, les mystères douloureux, le mercredi et le dimanche, les mystères glorieux, et le jeudi, les mystères lumineux.

“Je voudrais, disait-il, attirer votre attention sur le Rosaire. [] Le Rosaire est ma prière préférée. C’est une prière merveilleuse. Merveilleuse de simplicité et de profondeur. Dans cette prière, nous répétons de multiples fois les paroles de l’Archange et d’Élisabeth à la Vierge Marie. Toute l’Église s’associe à ces paroles. Sur l’arrière-fond des Ave Maria défilent les principaux épisodes de la vie de Jésus Christ. Réunis en Mystères joyeux, douloureux et glorieux, ils nous mettent en communion vivante avec Jésus à travers le Coeur de sa Mère, pourrions-nous dire. En même temps, nous pouvons rassembler dans ces dizaines du Rosaire tous les événements de notre vie individuelle ou familiale, de la vie de notre pays, de l’Église, de l’humanité : c’est-à-dire nos événements personnels ou ceux de notre prochain, et en particulier de ceux qui nous sont les plus proches, qui nous tiennent le plus à coeur.”

Jean-Paul II, homélie du 29 octobre 1978 

Que ce mois d’octobre dédié au très Saint Rosaire nous fortifie dans la prière et l’action de grâce à Marie pour tous ses bienfaits dans notre vie.

Que Notre-Dame du Rosaire vous accompagne tout au long de ce mois d’octobre et vous comble de grâces!

Post a Comment

*

code

Où nous trouver

Paroisse Saint-François de Sales

La paroisse s’inscrit au coeur d’un quartier populaire et multi-culturel du centre-ville de Genève.